EDF et GE poursuivent le chantier de la centrale à cycle combiné de Bouchain

Entamé en 2013, le chantier de la centrale à gaz de Bouchain, dans le Nord, est conduit dans le cadre d’un partenariat entre deux géants de l’énergie, General Electric (GE) et EDF. Le projet, d’un montant de 400 millions d’euros (co-financé par les deux entreprises) vise pour l’énergéticien français à optimiser le système électrique national. Pour GE, la centrale sera l’occasion d’installer sa nouvelle turbine FlexEfficiency50, fabriquée à Belfort. 

Près de quatre mois après le rachat par General Electric de la branche énergie d’Alstom, le constructeur américain affirme sa présence dans l’Hexagone par le biais du chantier de la centrale à gaz de Bouchain, dans le Nord, depuis le printemps 2013. Actuellement en phase de montage, le chantier se poursuivra avec les tests de montée en puissance de la centrale durant l’année 2015. Cette centrale sera la 4e centrale CCG mise en service en France depuis 2011.

A terme, elle devrait avoir une puissance installée de 575 MW (ce qui permet d’alimenter environ 600 000 foyers) d’ici à 2016 et permettra la fermeture de la centrale à charbon de 250MW encore en activité sur le site.

La centrale de Bouchain sera l’occasion pour GE d’installer pour la première fois sa turbine « FlexEfficiency » de 50 Hz fabriquée dans son usine de Belfort. Cette turbine a pour particularité d’être une turbine à cycle combiné gaz (CCG) particulièrement efficace. Le cycle combiné allie une turbine à combustion au gaz et une turbine à vapeur, qui permet de récupérer et de réutiliser les pertes énergétiques.

Cette technologie permet une hausse importante des rendements de la centrale (61%, contre 37% pour une centrale à charbon par exemple), y compris par rapport à une centrale à cycle combinée classique (57%). La centrale sera également en mesure d’atteindre sa puissance maximale en moins de 30 minutes.

La centrale de Bouchain est pour EDF l’occasion de faire un pas de plus dans le sens de ses engagements pour optimiser le système électrique français. Toutefois, cette construction d’une nouvelle centrale à gaz intervient dans un contexte de prix élevé de ce combustible fossile, et de retour du charbon, plus polluant mais moins cher, sur la scène européenne. A ces critiques, EDF répond que cette centrale visera principalement à pallier les pics de consommation et l’intermittence des énergies renouvelables.

Crédit photo : Serge Ottaviani

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective