Volvo renonce au moteur thermique et passe à l’électrique

Verdir les moyens de transport apparait aujourd’hui comme une des conditions sine-qua-none pour enrayer le réchauffement climatique. Gros consommateur de carburant, produit fossile hautement polluant, le secteur des transports est en effet aujourd’hui responsable du quart des émissions mondiales de dioxyde de carbone, un gaz à effet de serre qui joue un rôle majeur dans la hausse des températures. Favoriser l’émergence des modes de transport plus respectueux de l’environnement est donc devenue une urgence à laquelle États et constructeurs automobiles travaillent activement. Au-delà de son engagement en matière de Recherche & Développement, le groupe Volvo Car a annoncé qu’il ne produirait plus que des voitures à motorisation électrique d’ici 2019. Un objectif ambitieux qui en fait le premier constructeur automobile à tourner définitivement le dos aux moteurs thermiques.

Une stratégie 100% électrique et hybride d’ici 2019

Le déploiement de véhicules à motorisation électrique fait désormais partie de la stratégie de développement de la majorité des constructeurs automobiles. Certains, comme l’américain Tesla, en ont même fait leur cœur de métier. Face à l’urgence climatique, les industriels n’ont aujourd’hui plus d’autres choix que de prendre leurs responsabilités et travailler activement à la démocratisation de la voiture électrique et à la réduction de leur dépendance aux produits fossiles. Malgré cette prise de conscience, le secteur de l’électromobilité décolle lentement.

Soucieux de prendre le problème à bras le corps,  Volvo vient d’annoncer son intention de tourner définitivement le dos aux voitures à moteurs à combustion. Dans un communiqué de presse publié le 5 juillet, le groupe suédois s’est en effet engagé à équiper toutes ses nouvelles voitures d’un moteur électrique d’ici l’horizon 2019.

« Le groupe Volvo Cars, constructeur automobile haut de gamme, annonce que chaque véhicule Volvo lancé à partir de 2019 sera équipé d’un moteur électrique. Cette décision marque la fin historique des voitures alimentées uniquement par un moteur à combustion et placent l’électrification au cœur de ses activités futures. Cette annonce est une des décisions les plus importantes prise par un constructeur automobile désireux d’embrasser l’électrification et (…) ouvre la voie à un nouveau chapitre de l’histoire de l’automobile ».

Déployer une des offres de voitures électriques les plus larges du marché

Le constructeur suédois est un habitué des engagements forts et des annonces chocs. En 2014, Volvo fait par exemple sensation en affichant un ambitieux objectif de sécurité routière : lorsque l’ensemble de ses véhicules seront équipés d’un système de conduite autonome, il n’y aura plus de tués ou de blessés graves sur la route. L’annonce d’une stratégie basée sur la motorisation électrique, dans la lignée de celle de la célèbre firme américaine Tesla, est dans la continuité de cet effet d’annonce.

À partir de 2019, le constructeur Volvo proposera tous ses modèles de voitures en version 100% électrique, en version hybride rechargeable (les motorisations électriques et thermiques fonctionnent de manière autonome) ainsi qu’en version semi-hybride (le moteur électrique assure le démarrage et assiste le moteur thermique). Il deviendra donc le premier constructeur automobile historique à s’aventurer dans une stratégie 100% électrique ou hybride.

Le constructeur a d’ores-et-déjà annoncé le lancement de 5 modèles électriques entre 2019 et 2021. Trois voitures seront développées sous le sigle Volvo, alors que deux modèles seront commercialisés sous le nom Polestar. Cette branche sportive, récemment devenue une marque à part entière, vise à concurrencer Tesla sur le segment des véhicules électriques haut de gamme à hautes performances. Enfin, une palette de modèles hybrides aura pour mission de compléter la gamme afin que Volvo puisse proposer à ses clients « une des offres de voitures électriques les plus larges du marché » d’ici quelques années.

Anticiper la croissance du secteur de l’électromobilité

Fort du redressement spectaculaire de la marque après son rachat en 2010 par Zhejiang Geely Holding Group, Volvo ambitionne d’inscrire son activité dans le domaine de l’électromobilité sur le long terme. Et de profiter de la croissance future de ce secteur. Le groupe compte notamment commercialiser un million de voitures électriques d’ici l’horizon 2025. Mieux, le constructeur suédois espère que ses chaines de production deviendront d’ici là « climatiquement neutres ».

Des ambitions qui collent parfaitement avec la politique climatique suédoise. « Nous avons des objectifs climatiques ambitieux en Suède. Les modes de propulsion propres sont désormais absolument indispensables pour relever le défi climatique », estime à ce titre Mikael Damberg, ministre suédois des Entreprises et de l’Innovation.

commentaires

COMMENTAIRES

  • C’est une décision importante est dans le bon sens ,mais reste à savoir de quelles sources vont ils se procurer cette énergie électrique pour la motorisation

    Répondre
commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective