Nouvelle-Zélande : un road-trip électrique pour parler transition énergétique

Les étudiantes Héloïse De Bokay et Solène Trinquet se lancent un défi début janvier, direction la Nouvelle-Zélande pour un voyage de 7 mois à bord d’un véhicule électrique… Les deux jeunes femmes feront ainsi la promotion d’un road trip d’un nouveau genre, silencieux et non polluant (dont Le Monde de l’énergie est fier d’être partenaire !). Interview.

Quel est le but de votre voyage ?

L’objectif de ce voyage est d’utiliser notre aventure, un road-trip en Nouvelle-Zélande à bord d’un véhicule électrique, comme support pour parler de transition énergétique. Conscientes que ce sujet est technique et pas très accrocheur, nous avons souhaité attirer les jeunes par l’aspect « blog de voyage », une forme audiovisuelle attrayante tout en y insérant un contenu sérieux et informatif.

Etant donné que nous ne voulions pas nous cantonner à une démarche de sensibilisation seulement par le biais des réseaux sociaux, nous dans les classes. Nous avons donc mis en place un échange le lettres entre les différents collèges. D’autre part nous allons créer une une page Facebook privée afin qu’ils puissent s’approprier les réseaux sociaux et leurs usages avons mis en place un partenariat entre deux collèges de France et un collège de Nouvelle-Zélande (120 élèves au total). Nous avons souhaité les associer à notre projet et venir aborder ces problématiques directement, et les inviter à créer une vidéo par groupe de 3 sur le sujet suivant : « un geste quotidien me permettant de réduire mon impact sur l’environnement ». Ce sera l’occasion pour eux de s’exercer dans une langue étrangère tout en se questionnant sur ce que nous pouvons faire, à notre échelle, pour réduire notre impact sur l’environnement.

Pourquoi avoir choisi la Nouvelle-Zélande ?

Cette question est très importante car le choix du pays est primordial. En effet, nous sommes convaincues que la voiture électrique n’est pas la solution idéale sur n’importe quel territoire. En effet, alimenter un véhicule électrique par de l’énergie fossile diminue fortement l’intérêt du véhicule électrique par rapport au véhicule thermique. C’est pourquoi notre aventure électrique avait vocation à se déployer dans un pays où la part des énergies renouvelables est importante dans le mix énergétique. C’est le cas de la Nouvelle-Zélande qui affiche plus de 80% de sources renouvelables dans sa production d’électricité. De plus, les paysages de la Nouvelle-Zélande seront propices à de belles prises de vue pour alimenter notre web-série.

De plus, nous avons pris connaissance lors de nos recherches d’un mouvement citoyen qui prend de l’ampleur en Nouvelle-Zélande pour la promotion de l’électrique, Leading The Charge. Nous avons souhaité nous joindre à leur action et soutenir ce mouvement, d’autant plus dans un pays où l’automobile est de loin le principal moyen pour se déplacer.

Pourquoi ce défi ? Comment est-il né ? Cela s’apparente à une mission de tourisme durable…

Heloïse : à l’origine, je souhaitais simplement transmettre au grand public mes cours de droit de l’environnement en créant de petites vidéos de format court sur différents sujets : simplement, je me suis vite rendue compte que toute seule derrière mon ordinateur je n’allais pas réussir à toucher beaucoup de monde. J’ai donc fait part de mon envie à Solène, qui fait des études dans la communication et a une sensibilité particulière pour l’audiovisuel, et c’est ainsi que nous nous sommes lancées dans l’idée d’une web-série de sensibilisation. Puis nous avons décidé d’engager des démarches pour une année de césure et de créer toute une aventure autour de cette web-série, pour donner envie aux jeunes de nous suivre.

Le « tourisme durable » est effectivement quelque chose que nous souhaitons expliquer, appliquer et promouvoir. Nous nous sommes rendues compte lors de nos derniers voyages respectifs à quel point le tourisme s’était globalisé et impactait directement toute une société, son économie et sa culture. Le tourisme tel qu’on le connait actuellement n’est plus viable. Il est démesuré, il ne respecte pas la terre d’accueil et s’apparente à de l’hyperconsommation, il génère des flux humains qui détériorent certains sites au fils du temps et il intègre peu les problématiques écologiques.

Nous voulons montrer qu’il existe d’autres manières de voyager, surtout pour les jeunes avides de road-trip. Il ne s’agira pas seulement de voyager en véhicule électrique, mais également de pratiquer un tourisme plus respectueux de la terre d’accueil et plus proche des habitants. Nous souhaitons sortir du schéma de l’hyperconsommation culturelle propre au tourisme, et plutôt essayer de découvrir ce pays de l’intérieur et s’immerger dans cette culture.

Voyager à bord d’un véhicule électrique pendant 7 mois en Nouvelle-Zélande, c’est facile ou non ? Y-a-t-il beaucoup de recharges pour pouvoir voyager sur les îles ?

On vous dira si c’est facile à notre retour, mais pour ne rien vous cacher on ne pense pas échapper à quelques pannes ! Et ça fera partie de l’aventure ! Pour définir notre itinéraire, nous avons été aidées par ChargeNet.nz, un site créé par un néo-zélandais Steve West (qui est également le fondateur du mouvement Leading the Charge) et qui répertorie en temps réel toutes les bornes de recharges présentes sur le territoire. Nous avons calculé la distance entre les différentes bornes, en estimant que nous ne devions pas dépassé les 100km (notre véhicule ayant 170km d’autonomie affichée). La plupart des endroits sont accessibles grâce à des bornes publiques officielles, mais nous avons également sollicité le réseau des propriétaires privés de véhicules électriques afin de pouvoir utiliser les charges qu’ils ont chez eux. Voyager en électrique nous permet ainsi d’aller à la rencontre des citoyens et de partager un moment voir une soirée avec eux le temps que la voiture fasse le plein d’énergie (et nous aussi par ailleurs)!

Dans le cadre de votre démarche, vous associez des classes de collèges français et néo-zélandais afin d’échanger autour des thèmes du développement durable et plus spécialement de la transition énergétique. En quoi est-ce essentiel, à vos yeux, de sensibiliser dès le plus jeune âge ?

Il nous est apparu évident d’associer des élèves à ce projet car nous nous devons de parler de ces sujets avec la jeune génération, ils seront encore plus touchés par les effets du changement climatique que nous le sommes déjà et c’est pourquoi nous voulons leur transmettre notre envie d’agir le plus tôt possible. À notre époque, la lutte contre le changement climatique ne devrait plus être considéré comme un combat « d’écolos » mais comme une composante à prendre en compte dans n’importe quel domaine, tant dans notre vie personnelle que professionnelle.

C’est pourquoi nous pensons qu’il est important que chaque citoyen ait cette problématique à l’esprit dès le plus jeune âge pour ne pas penser que d’autres s’en occuperont pour lui. Nous avons besoin de chacun d’entre vous.

Comment pourra-t-on vous suivre ici en France au quotidien ? Des vidéos sont-elles prévues ?

Nous avons lancé une page Facebook où vous pouvez trouver dès maintenant notre vidéo de présentation et un making-off de notre année de construction de ce projet. Nous allons lancer avant notre départ, le 15 janvier, un blog sur lequel sera publié une web-série qui a vocation à paraitre tous les 2-3 semaines. Notre page Facebooksera alimentée plus régulièrement avec des posts courts concernant notre vie quotidienne, nos fous-rires, nos peurs, nos rencontres et nos galères, tandis que la web-série vise un contenu plus sérieux et travaillé. Nous aurons également un compte Instagram, plus artistique, pour le partage des contenus audiovisuels que nous prendrons avec notre caméra et notre drone.

Rejoignez-nous, on espère que ça vous branchera !

 

 

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective