SP envisage de baisser la note de General Electric

L’agence de notation financière SP Global Ratings a placé lundi la note du conglomérat industriel américain General Electric (GE) sous surveillance en vue d’un éventuel abaissement, en raison de la « faiblesse de ses résultats opérationnels » au troisième trimestre.
General Electric bénéficie actuellement d’une note de long terme de AA-.
« La mise sous surveillance négative fait suite aux annonces significatives de GE lors de la publication de ses résultats du troisième trimestre » vendredi dernier, a justifié l’agence de notation dans un communiqué.
Plus particulièrement, « la génération de trésorerie sera considérablement plus faible que ce que nous avions anticipé, au moins pour 2017 », a complété SP.
L’agence attend désormais d’en savoir plus sur la stratégie du groupe le 13 novembre prochain, à l’occasion de la présentation par son nouveau PDG John Flannery d’un plan stratégique.
SP Global Ratings a précisé qu’elle pourrait mettre fin à sa surveillance négative lors de la publication par la société de ses résultats du quatrième trimestre.
Au troisième trimestre, la société américaine a enregistré un plongeon de 9,7%, à 1,8 milliard de dollars, de son bénéfice net, plombé par des charges de restructurations et des dépréciations d’actifs, ainsi que par la contre-performance des divisions énergie et services pétroliers et gaziers.
Le conglomérat industriel a en outre abaissé son objectif financier annuel et s’attend désormais à un bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du Nord, compris entre 1,05 et 1,10 dollar contre 1,53 dollar auparavant.
Par ailleurs, les changements dans la stratégie du groupe, initiés « au cours des dernières années » introduisent des « incertitudes » sur la qualité de crédit, fait encore remarquer SP Global Ratings.
Lors de l’annonce des résultats trimestriels, GE a également indiqué envisager de céder des actifs évalués à 20 milliards de dollars d’ici un à deux ans, principalement dans des marchés et secteurs où il estime ne pas avoir d’avantage concurrentiel.
Il prévoit par ailleurs de continuer à simplifier son portefeuille et pourrait ainsi se séparer d’actifs supplémentaires.
as/soe/php

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective