autoconsommation

L’autoconsommation : investir pour l’avenir

Pascal Marguet, président d’Apex énergies, l’affirme : face à un prix de l’énergie nécessairement en hausse dans les prochaines années, l’autoconsommation est la clé de la stabilisation des dépenses énergétiques.

Comment convaincre les entreprises et les collectivités qu’elles peuvent produire leur propre énergie afin de consommer mieux et moins ?

Face à l’augmentation du coût de l’énergie et la baisse des dotations de l’État, il est de plus en plus facile de convaincre les territoires de contrôler plus efficacement leur politique énergétique et ainsi de réduire leur consommation et leurs factures énergétiques. Avec un système d’autoconsommation bien dimensionné, une collectivité territoriale peut réduire sa consommation d’énergie de 20 à 40%, principalement aux heures les plus chères. Et en plus d’acquérir une certaine latitude vis à vis de son fournisseur, la collectivité est en mesure de garder une visibilité à long terme sur les tarifs de l’énergie qu’elle consomme dans la mesure où ces derniers restent fixes pendant plusieurs dizaines d’années. Sans oublier l’image que confère l’installation d’un système d’autoconsommation à une ville. Une image éco responsable et d’exemplarité pour les habitants comme pour les communes alentours. Ce dispositif procure également des réponses d’avenir aux problèmes de précarité énergétique.
Du côté des entreprises, les grandes et moyennes surfaces ont compris l’intérêt de l’autoconsommation, notamment grâce aux ombrières photovoltaïques de parking (cf. photo) qui offrent également du confort à leur clientèle lorsque les panneaux sont installés sur le toits, cela a un effet bénéfique sur la consommation en climatisation.

Ce sont donc des investissements rentables ?

L’autoconsommation est une solution économiquement intéressante qui permet aujourd’hui d’atteindre des délais de retour sur investissement très avantageux pour les consommateurs d’énergie. Comme son nom l’indique, l’autoconsommation permet au consommateur d’utiliser directement l’énergie qu’il a produite, sans l’injecter dans les réseaux. Le but de l’autoconsommation étant de couvrir de manière optimale les besoins en énergie de la journée.
Notre rôle est d’étudier la faisabilité des projets d’autoconsommation. Cela demande une grande expertise qui va au delà d’un simple examen des surfaces disponibles : tout réside dans le bon dimensionnement de nos centrales solaires par rapport aux besoins énergétiques actuels et futurs de nos clients.

Le consommer moins et mieux est donc en marche ?

Oui, j’en suis convaincu. On assiste à une réelle prise de conscience et le marché de l’énergie est déjà focalisé sur l’étape suivante : avoir la possibilité non seulement d’être producteur d’énergie afin de la consommer localement, mais également de devenir fournisseur d’énergie pour d’autres, à proximité du lieu où l’on se trouve.

Est-ce le même principe pour les particuliers ? Sont-ils également gagnants ?

L’autoconsommation chez les particuliers consiste à raccorder des panneaux solaires non pas au réseau public, mais directement aux équipements électriques du logement afin de les alimenter en électricité. Lorsque l’installation ne produit pas ou peu d’énergie (la nuit et en hiver par exemple), les appareils puisent l’énergie nécessaire dans le réseau d’électricité public. Le but n’est donc pas de se couper du réseau de distribution commun, mais d’alimenter une partie de sa consommation journalière. Le problème pour les particuliers est qu’ils consomment principalement le matin ou le soir, il conviendrait de stocker l’énergie produite en journée mais cela reste encore complexe et onéreux.

Comment stockez-vous l’énergie solaire ?

L’énergie est stockée sur des batteries. Ensuite, grâce à des logiciels et des algorithmes complexes, nous la libérons, sur demande, sur le réseau. Il est prévu que nous effectuions des tests de stockage en 2017 et en 2018 dans les départements d’Outre Mer.

Vous êtes basé à Montpellier, une région ensoleillée. L’énergie solaire a-t-elle un avenir dans les zones géographiques où le soleil est moins présent ?

Oui, surtout avec l’autoconsommation parce que le coût de l’énergie ne va cesser de grimper et que le soleil, lui, va rester ! Plus l’énergie sera chère, plus cela deviendra intéressant, même dans le nord de la France. C’est d’ailleurs déjà le cas pour les appels d’offre auxquels nous répondons un peu partout dans l’Hexagone. De nombreux projets sont en cours ou ont été développés en région parisienne, dans les Hauts de France, en Bretagne ou encore en Alsace. Nos installations ne sont aucunement réservées au sud de la France. Si vous regardez l’Allemagne, la Belgique ou les Pays-Bas, ces pays où le coût de l’énergie très élevé, moins ensoleillés que la France, sont très en avance sur l’autoconsommation. L’une des explications est la mise en place de politiques beaucoup plus incitatives (de nombreux appels d’offres déjà lancés). Qu’on le veuille ou non, le prix de l’énergie va augmenter. L’ADEME annonce une augmentation du coût de l’électricité de l’ordre de 30% à l’aube de 2030. L’autoconsommation a, je pense, de beaux jours devant elle.

 

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective