Chine: bond de 20% des importations de gaz en décembre, sur fond de campagne anti-pollution

Les importations chinoises de gaz naturel ont bondi de 20,4% en décembre par rapport au mois précédent, pour répondre à l’explosion de la demande du géant asiatique à l’heure où il s’efforce d’éliminer le chauffage au charbon dans certains régions.
La Chine a importé 7,89 millions de tonnes de gaz naturel le mois dernier, un niveau record, contre 6,55 millions de tonnes en novembre, selon les chiffres des douanes chinoises publiés vendredi.
C’est une hausse de presque 30% par rapport à décembre 2016.
Sur l’ensemble de l’année 2017, les importations chinoises de gaz naturel, qui comprennent les acheminements par navires et les approvisionnements par oléoduc, se sont élevées à 68,57 millions de tonnes, un bond de 27% par rapport à 2016.
Cette hausse spectaculaire s’explique par les mesures drastiques prises par le gouvernement pour lutter contre la pollution hivernale et tenter de ramener un peu de ciel bleu dans le nord du pays et sur la capitale.
Le ministère de l’Environnement a ainsi imposé cette année à 28 villes autour de Pékin de rudes objectifs antipollution, dont le passage d’au moins 3 millions de foyers au gaz ou au chauffage électrique.
Dans les provinces du Hebei ou du Shanxi, les autorités ont interdit depuis l’été la vente de charbon aux particuliers dans de vastes régions, bannissant ce combustible traditionnel des campagnes chinoises… mais sans s’assurer que les infrastructures gazières et l’approvisionnement énergétique suivraient.
Conséquence: avec l’arrivée de l’hiver, la demande en gaz dans les régions du nord a explosé ces trois derniers mois, avivant les tensions sur une offre insuffisante, tandis que les pénuries faisaient flamber les prix sur le marché chinois.
Fin novembre, la province du Hebei avait ainsi averti que jusqu’à 20% de ses besoins en gaz n’étaient pas satisfaits et qu’elle rationnerait drastiquement la distribution.
Depuis, en dépit de capacités de stockage saturées, la Chine a fortement renforcé ses achats de gaz, auprès de la Russie et des producteurs d’Asie centrale.
La transition brutale et mal préparée du charbon au gaz dans une partie du nord de la Chine ne s’est pas faite sans controverses, les restrictions ou manques d’infrastructures ayant conduit des villages, des écoles ou des hôpitaux à se retrouver sans aucun chauffage par un temps hivernal glacial.

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective