Louis Boisgibault, enseignant chercheur à la Sorbonne et à Polytechnique, démontre, dans une thèse à la Sorbonne, que l’intercommunalité est devenue une entité à énergie positive, sans être pourtant labellisée comme telle. Interview. Vous avez présenté une thèse de doctorat consacrée à la décentralisation énergétique territoriale en prenant l’exemple de la Métropole européenne de Lille et du Pays de Fayence. Pourquoi avoir choisi ces territoires français ? ...