Areva renforce la sûreté nucléaire grâce à la réalité augmentée

L’industrie nucléaire est un domaine où la sûreté des installations et la sécurité des collaborateurs sont de véritables priorités aux yeux des exploitants. Ces derniers portent ainsi une attention particulière à l’amélioration des processus de contrôle de conformité et à renforcer la sûreté des conditions de travail de leurs équipes. Pour les aider à atteindre ces objectifs, les exploitants peuvent désormais compter sur les nouvelles technologies du domaine numérique.

L’HoloLens, une paire de lunettes de réalité augmentée

Le Microsoft Experiences 2017, grand événement centré sur l’intelligence numérique, s’est déroulé les 3 et 4 octobre au Palais des Congrès de Paris. Près de 20.000 visiteurs et professionnels de l’industrie informatique se sont déplacés pour découvrir les dernières innovations numériques proposées par le géant américain Microsoft et ses partenaires.

Si la problématique du stockage des données numériques (Big Data, Cloud…) et le développement de l’Internet des Objets (l’interconnexion des objets dotés d’une identité numérique) étaient bien évidemment au cœur des débats, deux secteurs ont cependant réussi à susciter la curiosité de nombreux professionnels : l’intelligence artificielle et la réalité augmentée.

Les visiteurs ont en effet pu se rendre compte que de nombreux stands de la zone d’exposition du Microsoft Experiences 2017 mettaient en vedette le fameux HoloLens, casque de réalité augmentée lancé en 2016. Cette innovation permet de simuler des hologrammes et de les intégrer dans le champ de vision de l’utilisateur. Concurrent de l’Oculus et du HTC Vive, le casque de Microsoft se distingue pour l’instant en proposant principalement des applications à usage professionnel.

« Augmenter la réalité » du technicien en intervention

Une des nouvelles applications de l’HoloLens, directement liée au secteur de l’énergie, était présentée sur le stand du studio de développement Asobo. Baptisé Holo Help Vision, il s’agit d’un outil d’assistance vidéo destiné à épauler les techniciens lors des opérations de maintenance sur les réacteurs nucléaires.

Cet outil de réalité augmentée est actuellement développé pour le compte d’Areva. Les ingénieurs pourront utiliser l’HoloLens lors d’opérations de maintenance délicates, comme celles situées dans la cuve d’un réacteur : les informations fournies par les outils de mesure de la centrale seront affichées en temps réel dans le champ de vision du technicien. Des gains importants sont ainsi attendus en matière de sûreté mais également d’efficacité.

« L’idée était de créer une sorte de Skype interne à Areva qui soit sécurisé point à point. Nous avons développé notre propre outil vidéo pour l’occasion, que nous avons baptisé Remote Expert », explique Antoine Bezborodko, producteur chez Holoforge Interactive (une branche du studio bordelais Asobo).

Réduire les risques d’accidents

L’HoloLens se révèle être un outil parfaitement adapté au travail des ingénieurs nucléaires : cette paire de lunette nouvelle génération peut en effet être portée sous la combinaison antiradiation et ne perturbe pas le bon déroulé des opérations manuelles : le technicien a en effet ses deux mains libres, contrairement aux tâches nécessitant la manipulation d’un outil de communication classique.

« C’est un environnement extrêmement contraint, dans lequel il est par exemple impossible d’utiliser un écran tactile à cause des gants que portent les opérateurs », précise M. Bezborodko.

Le projet est actuellement en cours de finalisation : un prototype est actuellement expérimenté dans les reconstitutions de centrales nucléaires des centres de formation d’Areva. « Nous devons nous assurer qu’au moment où les lunettes seront utilisées elles n’auront pas de faille, qu’elles ne tomberont pas en panne, mais aussi que nos intervenants seront entraînés et totalement autonomes », explique Audrey Casteleira, pilote de l’étude ergonomie du projet Holo Help Vision.

Asobo espère qu’un essai en environnement et en conditions réelles d’utilisation pourra être mis en place dans le courant de l’année 2018.

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective